Samedi 20 Juillet 2019
Testata Turismo Parma Paganini Congrès Photo Gallery Homepage www.comune.parma.it Émilie-Romagne Tourisme

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Decouvrez le territoire / Art et culture / Eglises, paroisses, baptistères / Eglise de Saint Vitale

Eglise de Saint Vitale

Strada della Repubblica - 5 - Parma - PR - 43121
Téléphone: +39 0521233801
Horaire:

ouverte tous les jours de 8h à 19h. Messe le dimanche à 12h (sauf Juillet et Aout).

Tarifs:

entrée gratuite.

Description:

Les premières nouvelles d’un bâtiment dédié à Saint Vitale remonte au IXe siècle et la tradition l’inscrit comme fondé par le roi Pipino de France. En 1913 l’immeuble devint de propriété de la Mairie. Jusqu’au 1651, année de la démolition et du projet d’un nouveau et grand temple, l’église avait des dimensions plus petites. La forme actuelle a un seul nef qui termine avec un vaste presbytère et la coupole en style de Vignola. Le dessin avec les dix chapelles divisées par de piliers d’ordre composé est de l’architecte Cristoforo Rangoni dit Le Ficarelli.

L’élégante façade, organisée en deux ordres, est œuvre de le sculpteur Felice Pascetti et est enrichie par six statues attribuées à Pietro Sbravati qui représentent en haut Saint Vitale et Sainte Valerie, son épouse, en bas les fils, Saint Gervaso et Protaso et dans les niches vers le centre Saint Gregorio Magno et Saint Ambogio.

A l’intérieur, la châsse au-dessous du maître-autel garde le corps de Saint Vitale, emporté par Gherardo III de Sissa en 1648 de Rome à Parme. La décoration picturale du presbytère qui date 1760, est de Antonio Betti, tandis que les peintures représentant les Episodes de la vie de Saint Vital sont œuvres de Giuseppe Peroni du 1763.

L’ameublement en stuc, le seul dans le genre à Parme, est un de plus significatifs exemple de décoration plastique en style baroque dans la région.
L’église possède d’autres peintures d’artistes académiques du XIX siècle de Parme, comme la grande peinture avec Saint Gregorio qui prie les âmes du Purgatoire de Giovanni Tibaldi, l’Assomption de Giovanni Gaibazzi et les toiles de Matteo Rusca, Latino Barilli et Donnino Pozzi.

Date de la dernière mise à jour:
08/03/2018