Lundi 21 Octobre 2019
Testata Turismo Parma Paganini Congrès Photo Gallery Homepage www.comune.parma.it Émilie-Romagne Tourisme

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Decouvrez le territoire / Art et culture / Eglises, paroisses, baptistères / Les églises paroissiales de la plaine

Les églises paroissiales de la plaine

PR
Description:

Église paroissiale de Basilicanova:
Dédiée à Saint Giovanni Battista, l’église a été détruite par une incendie en 1334, elle a été reconstruite dans l’actuelle localité en 1521 et transformée avec l’actuel style byzantin en 1915. Le clocher remonte à la fin du 1700.

Église paroissiale de Carignano:
Dédiée à Saint Pietro apôtre, l’église présente une remarquable façade du 1741 tandis que le corps de l’église remonte au début du même siècle et il est à une seule nef animée par trois chapelles.

Église paroissiale de Colorno :
Citée pour la première fois en 1004, on la retrouve en 1230, quand à la mention "Plebs Colurni" correspond l’église dédiée à Saint Stefano, située sur l’autre rive du fleuve Parma. Aujourd’hui elle se présente en sa forme gothique tardive, réalisée en 1512.

Église paroissiale de Fidenza

Église paroissiale de Gainago:
La structure de la fin du XIII siècle prévoyait une basilique à trois nefs. La partie finale, la seule restée partiellement intacte, termine avec trois absides demi-circulaires dont la centrale est circonscrite en haut par dix-huit échappatoires.

Église paroissiale de Gaione

Église paroissiale de Madregolo:
Dédiée à Saint Martino et complétement reconstruite en XVII siècle, l’église conserve les témoignages de ses origines dans les traces des remparts en pierre et dans les quatre chapiteaux qui ornaient les colonnes à l’intérieur.

Église paroissiale de Malandriano:
L’église présente des caractéristiques du dix-septième siècle et une nef unique, couverte par une voûte en berceau, et quatre chapelles latérales, tout orné par des meubles du 1700.

Église paroissiale de Noceto:
Dédiée à Saint Martino, l’église remonte au 1162; avant elle était à quatre autels, elle a été agrandie à une seule nef entre 1700 et 1750 pour l’accroître de la population. L’église a une façade qui remonte au 1875.

Église paroissiale de Saint Genesio:
L’église est plus ou moins trois km loin de San Secondo et elle a été construite, solitaire au milieu des champs, autour du X siècle suivant un plan en forme de basilique.

Église paroissiale de Sain Vitale des moines ou de Pedrignano:
Située à peu km de la ville, l’église représentait un lieu de loisirs pour les moines bénédictin de Saint Giovanni.

Église paroissiale de Saint Pancrazio:
L’église présente une structure architectonique haute-Médiévale et est branché sur un édifice préexistant avec un plan en forme de basilique à trois nefs qui terminent avec trois abside. Les réfections n’ont modifié la structure originaire.

Église paroissiale de Saint Prospero de Quingento:
Citée comme église paroissiale déjà du X siècle et très important première étape sur la Via Emilia de Parma à Bologna, pour sa position stratégique elle a été supplantée en XVIII siècle par l’actuelle église, à grande plan centrale et, successivement, dotée de sacristie et presbytère.

Église paroissiale de Saint Quirico:
L’une des plus anciennes, l’église grandit en importance en XIII siècle. Aujourd’hui on peut voir, dans les greniers, la cuspide de la façade et dans les murs avec des fenêtres à une seule ouverture, les restes de la précédent église romaine.

Église paroissiale de Sorbolo :
Dédiée aux Saints Faustino et Giovita, l’église a subi des restauration dans les années ’70 qui ont découvert le périmètre de l’abside et les bases des deux colonnes romaines, ainsi que les traces de la nef et des six chapelles qui appartenaient à la plus petite construction précédente.

Église paroissiale de Vicofertile

Église paroissiale de Vigatto:

La forme actuelle de l’église, à une seule nef avec trois chapelles pour coté, une abside surmontée par une coupole et une abside terminale, remonte au 1792-93.

Date de la dernière mise à jour:
19/06/2016